Café-philo du 4 octobre 2006 au Café des Arts à Poitiers

15 personnes présentes.

Sujets proposés :

  1. Peut-on parler de liberté dans un monde régit par des règles et des lois ? [3]
  2. Est-ce que l’image nous aide à penser ? [3]
  3. Faut-il nécessairement enfermer pour punir ? [5]
  4. L’amour permet-il d’atteindre le bonheur absolu ? [6] sujet débattu

Lien Permanent pour cet article : https://philo-par-tous.org/2006/10/cafe-philo-du-04-octobre-2006-au-cafe-des-arts-a-poitiers/

2 commentaires

    • Toto on 10 octobre 2006 at 14 h 28 min
    • Répondre

    L’amour permet d’atteindre le bonheur absolu, à condition de le concevoir comme totalement étranger à l’attirance pour un autre être. La confrontation des volontés humaines est indépassable. Penser réalisable l’union entre deux êtres humains, c’est se fourvoyer ! L’homme conserve étrangement le désir de réaliser cette union. Borné et stupide, l’homme croit pouvoir dépasser sa condition et s’ajouter une qualité inaccessible, qui serait la fusion ultime avec l’autre. Le bonheur me semble plutôt dans la désillusion de ce type de rapport imaginaire. On peut être par ailleurs amoureux et connaître le bonheur absolu en regardant pousser les poireaux que l’on a planté. Et puis la terre ne ment pas elle !

    • Frédérique on 20 octobre 2006 at 18 h 27 min
    • Répondre

    L’Amour réside justement dans le lacher prise sur l’Autre et surtout sur l’être charnel qu’il est, sans oublier l’indépendance de sa pensée.

    Le bonheur absolu est de ne rien posséder sur l’Autre, ne pas vouloir s’approprier sa vie, son temps. S’accorder du temps, le partager, en faire un espace privilégié de dialogue, de paix ou d’échanges même animés.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.