Café-philo du 4 juillet 2007 au Café des Arts à Poitiers

11 personnes présentes.

Sujets proposés :

  1. La connerie est-elle contagieuse ? [8]/[7] sujet débattu
  2. La sexualité est-elle une forme de connaissance ? [8]/[5]
  3. Tout est-il culturel ? [5]
  4. L’information est-elle un commerce ? [0]
  5. Qui n’a pas de problème ? [8]/[6]
  6. Qu’est ce que réussir sa vie ? [4]
  7. Pourquoi le cercle ? [6]
  8. Zidane est-il parti sur un coup de tête ? [4]

 

Lien Permanent pour cet article : https://philo-par-tous.org/2007/07/cafe-philo-du-4-juillet-2007-au-cafe-des-arts-a-poitiers/

3 commentaires

    • Yanick on 6 juillet 2007 at 10 h 59 min
    • Répondre

    J’aurais aimé savoir si vous avez pu donner une definition à la connerie. On dit on est toujours le « con » de quelqu un mais sur quoi de base t on pour qualifier quelqu’un de con. Moi personnellement dans mon entourage j’ai énormement de cons. Je deteste la connerie.
    Pour moi la connerie c’est affirmer des choses idiotes sans qu on puisse demontrer les raisons de leurs existences. La connerie c’est de la bétise, contagieuse oui car entouré de cons on devient con

      • Sabine on 6 juillet 2007 at 23 h 01 min
      • Répondre

      « Con » semble provenir de l’étymon latin cunnus (vulve). Au Moyen Âge, les diminutifs connil et connin (latin cuniculus) désignaient le lapin ainsi que les conduits et tuyaux… Bref en regardant cela de plus près, on peut penser ce que l’on veut. La définition de certains mots change avec le temps…

      Je pense que chaque personne a sa définition de la connerie, et que ce qui est considéré pour une connerie par certains ne l’est pas pour d’autres, c’est un jugement subjectif. On peut commettre des conneries en le sachant, là on pourrait dire que l’on est con, si c’est par ignorance, cela peut être considéré comme une connerie par les autres, mais pas pour celui qui la commet.

      Je pense que pour toutes choses, on peut savoir, mais ne pas en avoir conscience. Dans bien des cas, ce n’est pas l’ignorance qui pêche mais le fait de ne pas prendre conscience des effets que cela peut induire.

    • Gbmf Berlin on 24 janvier 2010 at 23 h 59 min
    • Répondre

    La connerie : prédisposition naturelle chez l’homme.
    Est-ce un sujet pour la philosophie ?
    Je ne pense pas…
    Une telle tribune est peut-être une connerie pour certains.
    Alors es ce que c’est contagieux d’affirmer cela ?
    Je ne pense pas non plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.