Café-philo du 27 mai 2009 au Café des Arts à Poitiers

10 personnes présentes.

Sujets proposés :

  1. Diagnostique préimplantatoire et eugénisme, où est la frontière ? [7] sujet débattu
  2. Faut-il être un homme de lettre pour participer au café-philo ? [4]
  3. Qu’est ce que le féminin chez l’homme et le masculin chez la femme ? [5]
  4. Le bonheur est il un but dans la vie ? [3]
  5. Faut-il rire de l’intimidation pour s’en libérer ? [5]
  6. La notion de couple est par extension la famille a-t-elle encore un sens de nos jours ? [3]
  7. Est-il nécessaire de vivre à deux pour être heureux ? [4]

Lien Permanent pour cet article : https://philo-par-tous.org/2009/05/cafe-philo-du-27-mai-2009-au-cafe-des-arts-a-poitiers/

1 commentaire

    • Doriane on 31 mai 2009 at 22 h 04 min
    • Répondre

    Avant toutes choses rappelons que ce sujet dans l‘air du temps est abordé suite à la diffusion d‘un débat télévisé du comité de bioéthique dont le président était notre député Maire de Poitiers. C’est ce qui a valu l’intérêt de proposer une discussion sur l’un des thèmes pour lesquels on demande aux citoyens un avis sur la question. Le comité s’interroge sur la nécessité d’imposer des règles et le type de règles à imposer sur des sujets comme le diagnostique préimplantatoire et autres facilités médicales adaptées pour sélectionner des caractères humains …

    On s’interroge sur les orientations de notre espèce. Contrairement à l’habitude, il semblerait que la majorité pour une fois, soit plus soucieuse de l’avenir de l’humain plus en terme de valeurs physiques qu’en terme de valeurs financières. Ah … Si c’était vrai !

    Avoir un enfant dont les caractéristiques physiques et mentales sont hors des normes médicales est souvent un parcours du combattant. Plutôt que d’établir des listes sur les cas à éliminer d’office, ne serait-il pas plus judicieux d’aménager notre société et nos principes pour que toute personne venant au monde ait un droit légitime d’exister ?

    Au fait, quels sont les hommes qu’on ne veut plus voir sur la terre ? Parce que s’il existe un diagnostique in-vitro c’est bien qu’on cherche à éliminer une certaine catégorie d’HOMMES. Je ne nomme personne puisque justement c’est pour cela que la question est posée. Qui faut-il éliminer ?

    Ça me rappelle une rumeur sur l’histoire de Neandertal qui a disparut de la surface de la terre probablement à cause d’homo sapiens sapiens qui aurait exterminé l’espèce jusqu’au dernier individu. A cause de quoi ? De la différence ?

    Aujourd’hui, nous sommes plus malins, la science aidant nous pouvons exterminer certains genres humains avant même qu’ils naissent. Avec l’examen amniocentèse le problème a toujours était de savoir si l’élimination du fœtus, le cas échéant, était un crime ou non au regard des droits de l‘homme. Avec le DPI, la question ne se pose plus. Le fœtus n’existe pas encore, c’est la meilleure façon de contourner toutes règles puisque l’homme en question n’est pas encore.

    Nul n’est besoin d’indiquer que par principe la majorité d’entre nous est contre le fait de sélectionner des êtres humains sur des critères tels que la couleur des yeux, la taille, la couleur de peau ou de cheveux et autres styles de discriminations sans fondement logique, intellectuel ou scientifique. Par contre, la question plane pour un petit d‘homme qui ne pourrait pas survivre sans un coût pour les assurances. Et oui, l’air de rien, qui paye quand un homme n’est pas autonome ? Et surtout combien ça coûte ? Oh ! Déjà, j’entends les bien correctement pensants qui s’offusquent sur ce que je viens de sous entendre. Mais c’est exprès ! Parce qu’au fond, c’est quoi le problème, sinon ne pas mettre au monde des enfants qui seraient coûteux psychologiquement et financièrement et qui plus est, seraient improductifs. N’oublions pas une règle essentielle de l’économie : la rentabilité. Pour preuve, on est en train de réfléchir à faire bosser les malades chez eux !

    J’ajouterai aussi, que les problèmes de surpopulation sur cette terre incitent aussi à réfléchir mondialement sur les catégories d’hommes à sélectionner.

    L’homme est mauvais à cause de ses critères. Les différences lui font peur et il s’acharne pour les effacer. Sélectionner serait contre nature ? Quoi que ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.