Café-philo du 18 mars 2015 au Café des Arts à Poitiers

17 présent(e)s

Sujets proposés :

  1. Pourquoi des enthousiastes pour faire les guerres et d’autres qui sont pacifistes ? [4]
  2. Est-il juste que la majorité décide ? [6]
  3. Que gagne-t-on à perdre ? [9] [8] sujet débattu.
  4. Pourquoi construire est-il lent et détruire est-il rapide ? [4]
  5. Être libre est-ce ne rencontrer aucun obstacle ? [9] [7]
  6. Y a-t-il une hiérarchie dans les arts ? [3]
  7. Peut-on parler de progrès en art ? [6]

Mercredi 1er avril 2015 : L’invité du mois

 Information dans la rubrique “Lieu, dates et règles du café-philo” 

 En particulier, voir le paragraphe “S’abonner”

 Sujets proposés (le 4 mars)

  1. Le Mal [8]
  2. Qu’est-ce qu’être libre ? [7]
  3. La propriété est-elle un droit ? [7]

Aller voir, au 4 mars,  l’ajout (en pièces jointes) concernant le sujet  L’Histoire a-t-elle un sens ?:

Résumé et Intégrale du texte ayant servi de base à l’intervention de Louis Girard, l’invité du mois.


Commentaires : ils figurent en bas de la page de chaque réunion dans une deuxième fenêtre ; l’accès et la rédaction sont libres (mais « modérés »).

Deux ont été envoyés par Hugues :

11 mars au sujet de « Qu’est-ce qui définit la norme ?« 

18 mars (aujourd’hui) au sujet de « Que gagne-t-on à perdre ?« 

 

Lien Permanent pour cet article : https://philo-par-tous.org/2015/03/cafe-philo-du-18-mars-2015-au-cafe-des-arts-a-poitiers/

1 commentaire

    • Hugues on 21 mars 2015 at 10 h 47 min
    • Répondre

    Le Dalaï Lama a dit, je ne me souviens plus en quelle occasion : « Souvenez vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance ».
    Étant absent de ce dernier débat ce que je vais dire ici sera peut-être redondant, mais ce qui me vient à l’esprit immédiatement c’est que dans le cadre de l’éducation des jeunes enfants, le principe appliqué par certains parents de ne pas céder aux désirs immédiats de leur progéniture est justement fait pour qu’ils diffèrent ce désir, ce qui permet dans la majorité des cas que ce désir soit oublié rapidement.
    Étrange chose que de voir une assemblée d’adultes discuter de cette question :)
    Sommes nous adultes ? Savons nous résister à nos désirs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.