Café-Philo du 2 septembre 2020 au Moulin de la Glacière à Poitiers

Reprise donc, après-confinement, du café-philo à sa nouvelle adresse 
Café/bar le Moulin de la Glacière situé au 116 rue des 4 Roues à Poitiers.
(accès privilégié par la passerelle  des 4 Roues en bas du Jardin des Plantes et / ou par la passerelle de Montbernage).
La séance se déroule en terrasse au bord du Clain.
Notez bien le changement horaire : début  à 18h.

8 participant-e-s.
Séance de haute volée intellectuelle (!) et satisfaction de tous (et toutes) à l’issue de la rencontre ;  le cadre : calme, boisé, en bord de rivière, y faisant pour beaucoup.

Sujets proposés :

  1. La beauté s’entend elle ? [2]
  2. Comment percevoir le temps ? [4]
  3. Pourquoi joue-t-on ?  [4]
  4. Peut on jouer sa vie aux dés ? [4]
  5. En matière de bonheur faut-il être ambitieux ? [4]
  6. L’inconfort fait-il mûrir ? [5] Sujet débattu.
  7. Comment percevoir l’art [3] ?

Attention : la semaine prochaine 9 septembre pas de bistro-philo pour cause de tour de France à Poitiers : la plupart des rues sera fermée.

Reprise le 16 septembre à 18h au Moulin de la Glacière.

À bientôt les ami-e-s !!

Si vous voulez connaître les sujets débattus depuis 2009 :
Les sujets du café-philo de Poitiers

Lien Permanent pour cet article : https://philo-par-tous.org/2020/09/cafe-philo-du-2-septembre-2020-au-moulin-de-la-glaciere-a-poitiers/

1 commentaire

  1. Sont jetés ici à tous vents de rapides…
    GRAINS DE PHILOSOPHIE
    Micro trottoir d’un(e) philosophe d’occasion
    [sur les sujets proposés et non débattus]


    Le/la philosophe d’occasion c’est ce tout un chacun passant sur le trottoir devant le Moulin de la Glacière et qui se verrait mettre sous le nez un micro avec la demande d’une phrase improvisée de réponse sur un sujet tel que ceux proposés en débat chaque semaine lors du café-philo.

    Celui-ci n’étant pas d’une marque déposée et la rubrique « commentaire » étant ouverte à tout le monde, libre à chacun(e) d’enfiler la défroque du (de la) philosophe d’occasion pour se joindre au débat, se rappelant notre règle de base qui est qu’ici « nul besoin d’être versé(e) en philosophie pour apporter sa pierre à la réflexion commune ».

    Sylvestre


    1. La beauté s’entend-elle ?
      Une formule de Paul Claudel, littérateur et poète, sur le rapport avec l’art pictural de tout un chacun : "l’œil écoute".
    2. Comment percevoir le temps ?
      Avec un sablier de marine, suspendu, et une rotule, pour rester toujours vertical, quel que soit l’inclinaison du navire, donc sans aucun rapport optique avec l’extérieur.
    3. Pourquoi joue-t-on ?
      Pour marquer un minimum de distance par rapport à son supposé destin.
    4. Peut-on jouer sa vie aux dés ?
      Pourquoi pas ? … si on peut être sûr que la mort ne se vit pas.
    5. En matière de bonheur faut-il être ambitieux ?
      Sûrement pas tout seul.
    6. Comment percevoir l’art ?
      Psychologiquement. S’il faut faire un classement dans une exposition de peintures, je donne la priorité aux tableaux que j’aimerai avoir jour après jour chez moi sous les yeux.

Laisser un commentaire